Assurer plusieurs personnes sur un même véhicule

Posted on

Lorsqu’une famille possède une voiture, il est possible que chacun des membres l’utilise. C’est dans ce sens que les compagnies d’assurance ont prévu l’assurance auto multiconducteurs. Lors du contrat, l’assureur peut demander à l’assuré de désigner un ou deux personnes membres de sa famille qui peut conduire la voiture.

La déclaration des autres conducteurs est obligatoire!

Pour que tous les conducteurs soient garantis, il est obligatoire de mentionner tous les noms des personnes susceptibles de conduire la voiture. Les assureurs n’établissent pas une limite quant au nombre de conducteurs. Seulement, il faut savoir que plus ce nombre est élevé, plus la cotisation risque de s’accroître. L’assurance ne couvre donc pas les personnes non inscrites dans le contrat initial.

Cependant, il existe des conditions pour être qualifié de conducteur principal, de conducteur secondaire ou encore de conducteur occasionnel.

Les conditions pour être qualifié de conducteur soit principal, soit secondaire, soit occasionnel


Photo par Tom Kelly (Creative Commons)

Le conducteur principal

Dans la famille, c’est généralement le père qui est qualifié de conducteur principal, car il conduit très souvent le véhicule. C’est donc lui qui doit effectuer la déclaration auprès de l’assurance. En tant que conducteur principal, il doit d’abord justifier que sa voiture a été assurée pendant les trois dernières années. Si ce n’est pas le cas, l’interruption ne devra pas excéder 3 mois. Son permis n’a jamais fait l’objet de suspension de plus de 2 mois ou encore d’une annulation. Il ne doit pas avoir été condamné pour conduite en état d’ivresse ou pour délit de fuite. Enfin, pour être qualifié de conducteur principal, son contrat auprès d’une autre assurance auto n’a pas été résilié par cette dernière.

Le conducteur secondaire

Le conducteur secondaire peut être l’épouse. Son nom est obligatoirement mentionné dans le contrat d’assurance. Elle n’est pas cependant soumise à une franchise en cas d’accident responsable, partiellement ou en totalité. Un parent proche peut aussi être qualifié de conducteur secondaire. Certains assureurs proposent de prévoir plusieurs conducteurs secondaires, ce qui est un cas rare, en raison de l’importance du risque dans cette situation.

Le conducteur occasionnel

Quant au conducteur occasionnel, c’est celui qui emprunte la voiture assurée qu’exceptionnellement. Comme cette personne n’est pas du tout mentionnée dans le contrat d’assurance, elle sera alors soumise à une franchise plus élevée en cas d’accident.


Photo par State Farm (Creative Commons)





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *