Conseils destinés aux jeunes pour assurer son automobile

Posted on

Tous les assureurs considèrent les jeunes comme des clients à risque. Le style de conduite et la réputation de ce groupe de personnes fait que les assureurs hésitent à signer un contrat avec des jeunes conducteurs. Les nouveaux conducteurs se voient infliger des majorations...



considérables (jusqu’à 2000 € ou plus).

Les assureurs n’ont pas complètement tort. Les jeunes, qui ne constituent que 9% de la population, sont à l’origine de 22% des accidents mortels de la route. Et pourtant, les nouveaux conducteurs n’ont pas des ressources importantes. Certains jeunes sont à un moment de leur vie où ils doivent se débrouiller seuls. Souvent leur capacité à trouver un travail dépend directement de leur mobilité géographique et de l’accès à un véhicule. La cherté des assurances ne leur facilite évidemment pas la vie. Il existe néanmoins des opportunités pour réduire les couts des assurances.

Premièrement, il est souhaitable de souscrire à l’assurance de ses parents. C’est moins difficile et moins onéreux. En attendant, on acquiert de l’expérience pour son éventuelle assurance auto personnelle. Deuxièmement, il est plus sage de considérer dans un premier temps les petites voitures au lieu des gros bolides. Pour les assureurs, les petites voitures ont moins de risques d’accidents. Même la couleur de la voiture a son importance : les voitures rouges ont statistiquement plus de chances d’accident que les voitures grises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *