Conseils pour assurer un jeune conducteur au meilleur prix

Posted on

Il faut se rendre à l’évidence, les compagnies d’assurances prêtes à assurer les jeunes sont vraiment très rares.

Beaucoup d’assureurs français, tels que la MAAF, la MAIF et même AVIVA, n’assurent pas les jeunes avec peu d’expérience de conduite. Les compagnies...



qui acceptent les jeunes le font avec des surprimes allant jusqu’à 100% du tarif normal. Un moyen très facile de diminuer les couts d’assurance, c’est de commencer à apprendre dès l’âge de 16 ans (l’apprentissage anticipé de la conduite ou AAC). Avec l’AAC, les assureurs consentent plus facilement à des tarifs préférentiels pour les jeunes. Certains assureurs réduisent même la surprime jusqu’à 50%. Pour réduire les prix encore plus, il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence. L’internet est là pour ça.

Un petit comparatif des offres d’assurance jeunes est une bonne façon de vous montrer les tendances du marché.

Chez AXA, une jeune femme de 18 ans sans AAC va payer 1025 €. Avec l’AAC, le tarif est réduit à 959 €. Pour un homme, les tarifs sont 1611 € et 1377 € respectivement. Pour les femmes, Direct Assurance reste le moins cher du marché (825 € avec AAC). Pour les hommes, c’est la Matmut (787 € avec AAC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *