Selon les statistiques, un jeune chauffeur provoque deux fois plus d’accidents qu’un conducteur qui a plus de 30 ans. Pour ce jeune conducteur, le tarif du contrat peut donc être très élevé. Cela dit, il convient mieux de faire le comparatif d’assurance pour trouver une offre abordable et adaptée à ses besoins.

Qui est considéré comme jeune chauffeur?

Plusieurs catégories de personnes peuvent être considérées comme étant un...jeune chauffeur. L’âge est un des éléments qui définit ce dernier. Normalement, les assureurs considèrent qu’une personne est un jeune chauffeur si son âge tourne autour de 18 et 20 ans.

Toutefois, ce n’est pas seulement l’âge qui entre en jeu dans ce domaine. En effet, si la date de détention du permis de conduire est inférieure à 3 ans, le conducteur est classé comme jeune chauffeur. C’est aussi le cas pour ceux qui ont un permis de conduire de 3 ans et plus, mais qui n’ont pas souscrit à une assurance pendant les 3 ans avant la souscription du nouveau contrat.

Une surprime sur la cotisation de base

Étant considérés comme chauffeur à risque, les jeunes conducteurs sont victimes d’une surprime sur le tarif. Cette surprime est valable pour les jeunes chauffeurs qui assurent eux-mêmes leurs véhicules et pour les parents qui mettent leur enfant sur le contrat d’assurance. Cette surprime peut aller à 100 % sur la cotisation de base.

La première année, la surprime s’élève à 100 %. Elle est réduite à 50 % pour la deuxième année si le jeune chauffeur n’a pas causé d’accident. Et elle disparait la troisième année, s’il n’y a pas d’accident responsable.

Comparer les assurances jeune chauffeur

Dans le domaine de l’assurance, même pour l’assurance jeune chauffeur, les offres ne manquent pas. En effet, les assureurs présentent continuellement des offres d’assurances très intéressantes, les unes que les autres.

Le seul moyen de trouver l’offre adéquate reste le comparatif assurance jeune chauffeur. Cela va permettre de profiter d’une cotisation moins élevée, mais d’une couverture acceptable.