Assurer une meilleure vie pour ses proches, c’est possible grâce aux assurances décès. L’assurance décès comme son nom l’indique est une assurance octroyée à un ou plusieurs bénéficiaires désignés par l’assuré. Ces derniers jouiront de la prime d’assurance décès ou assurance décès invalidité correspondante une fois l’assuré mort.

Les assurances décès : une vie meilleure après la mort

On ne peut prévoir sa propre mort. Toutefois, on peut d’ores et déjà prendre les mesures nécessaires pour assurer la survie de ses proches en cas de décès. Ceci est possible grâce à l’assurance décès dont le capital cumulé sera versé aux personnes désignées par...l’assuré lors de la souscription de l’assurance décès. Ce type d’assurance est une bonne prévoyance pour les assurés soucieux de l’avenir financier de leurs proches. Les assurances décès présentent aussi bien des avantages que des inconvénients. Lesquels ?

Les avantages de l’assurance décès

L’un des principaux avantages de l’assurance décès est qu’il permet de régler toute dépense relative aux obsèques de l’assuré. En d’autres termes, les proches de ce dernier n’auront pas à débourser une somme conséquente durant les obsèques, les dépenses étant prises en charge par l’assurance. Outre, dans le cas où l’assuré possède des crédits en cours, ce sera l’assurance qui les règlera. Il en est de même dans le cas d’un surendettement de l’assuré.

Les inconvénients de l’assurance décès

Quelques contraintes doivent être prises en compte avant de contracter une assurance décès. Il s’agit du coût de l’assurance dont les cotisations augmentent d’année en année. L’autre inconvénient de l’assurance décès est la durée. En effet, une assurance décès n’est valable que pendant une durée déterminée. À la date d’échéance du contrat, si jamais l’assuré ne meurt pas, les bénéficiaires de l’assurance de ce dernier n’auront droit à aucun capital.

Le contrat d’assurance décès

Lors de la souscription de l’assurance décès, la compagnie d’assurance interviewera l’assuré sur son état de santé, son âge, sa profession ainsi que son domicile. Lors de cette interview, toutes les données personnelles confiées à l’assureur devront être « vraies » sous peine d’annulation du contrat. Les bénéficiaires du contrat d’assurance décès sont également connus lors de l’entretien de l’assuré avec son assureur. Il est à préciser qu’une fois que vous avez énoncé le ou les noms des bénéficiaires, il y a irrévocabilité du contrat.

Assurances décès-invalidité :pour une meilleure prise en charge des décès et des invalidités

L’assurance décès invalidité est une assurance valable uniquement pour les situations suivantes : décès, invalidité, maladies graves conduisant à la perte d’emploi. Celui qui contracte l’assurance décès invalidité peut soit souscrire un contrat groupe soit une délégation d’assurance. Dans le cas d’un contrat groupe, l’assuré bénéficie d’un taux de cotisation unique. Si ce dernier a par contre opté pour une délégation d’assurance, l’assureur lui fournira et un contrat personnalisé et un tarif personnalisé.

Dans le cadre d’un prêt immobilier, l’assurance décès invalidité devient obligatoire. Cette assurance, en cas de force majeure, permet de protéger les biens immobiliers de l’emprunteur et de sa famille. En effet, ce sera l’assureur qui assurera le remboursement du prêt si jamais le souscripteur meurt ou devient invalide.