Assurer une colocation, le choix intelligent

Posted on

En France, un logement en location doit être assuré d’après la loi. Il en est de même dans le cas de la colocation qui est devenue une option prisée dans un souci d’interaction et de réduction des charges locatives.

Assurer le logement

L’assurance pour les risques collectifs doit être souscrite par au moins un des colocataires. Ce dernier fournit ensuite l’attestation d’assurance au propriétaire. En outre, le propriétaire peut lui-même souscrire l’assurance et par la suite introduire la cotisation de l’assurance dans le loyer. Il est utile de noter que tous les colocataires se retrouvent responsables en cas de sinistre et qu’une telle situation prévaut sur le colocataire couvert par l’assurance, d’où la nécessité d’être assuré.

Contrat unique et contrat individuel

Le contrat d’assurance pour une colocation peut être unique ou individuel. Dans le premier cas, les noms des occupants figurent dans le même contrat et chacun d’eux assurera la responsabilité en fonction de sa quote-part de loyer en cas de sinistre. Chaque colocataire a également la possibilité de souscrire une assurance personnelle s’il le souhaite. Il est cependant préférable de se concerter sur le choix d’un même assureur pour éviter les lourdes procédures si un dommage venait à survenir.

Le recours à des assurances complémentaires

Le contrat d’assurance de base touche les risques collectifs et ne couvre pas forcément les biens des colocataires ainsi que les dégâts causés aux voisins. Par ailleurs, il est possible de souscrire une assurance complémentaire telle que l’assurance multirisque habitation ou l’assurance recours des voisins et des tiers pour se protéger de ces éventuels dommages. Il est utile de préciser que ces assurances ne sont que facultatives.

La garantie responsabilité civile

Dans le but de protéger le locataire et les tiers, une assurance habitation doit impérativement comprendre une garantie responsabilité civile. Cette dernière peut n’être souscrite que par un seul colocataire. Les personnes garanties dans le contrat sont ainsi couvertes en cas de dommage causé à elles-mêmes et à autrui.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *