Assurer une moto au meilleur prix pour un jeune conducteur

Posted on

Il y a beaucoup d’éléments qui peuvent influencer le prix des assurances moto. Mais, pour un jeune motard, c’est surtout son inexpérience qui joue en sa défaveur. Quand un jeune motard approche un assureur pour une couverture moto, il a déjà un désavantage.

En effet, les jeunes de 18-24 ans forment une catégorie à très haut risque. Même s’ils ne constituent que 9% de la population française, ils causent plus de 22% des accidents sur les routes de France. Les jeunes motards en sont pour beaucoup dans cette statistique effarante. Mais, attention, l’âge n’est pas le seul facteur pour...



entrer dans cette catégorie. Les assureurs considèrent les personnes qui ont leur permis depuis moins de trois ans, ou qui n’ont pas été assurées les trois dernières années comme des « jeunes conducteurs ».

Le prix d’une assurance jeune conducteur moto peut atteindre des sommets hallucinants. Certains paient plus de 1500 € par an. Bien sur, chaque cas est vraiment unique et les assureurs proposent des contrats en fonction de la situation de chacun. Heureusement, il existe quelques moyens d’influencer sa situation pour faire baisser les tarifs d’assurances.

La première étape commence très tôt. Dès seize ans, il faut s’inscrire à l’apprentissage accéléré de la conduite (AAC). Quand on passe par cette case, on sort du statut de conducteur novice et on est considéré comme un conducteur plus expérimenté. Les assureurs réduisent alors la surprime des assurances de moitié, ce qui est considérable. L’AAC est une forme de conduite accompagnée. C’est une manière d’apprendre la conduite sous la houlette de quelqu’un de plus expérimenté.

La deuxième stratégie concerne le choix du véhicule. Il est évident (surtout pour un assureur) que les bolides et grosses cylindrées sont plus risqués que les petits scooters qui ne peuvent atteindre des vitesses de plus de 45 km/h. Une moto sportive (surtout aux mains d’un jeune), par exemple, suscite la peur de l’assureur car elle va symboliser l’accident qui ne tardera pas à arriver. Les surprimes s’envoleront, c’est sûr. Pour éviter cette situation, il faut se contenter d’une moto de moins de 34 cv. Une fois débarrassé de l’étiquette jeune conducteur, on peut alors se tourner vers des motos plus puissantes.

Après avoir obtenu son assurance, tout est entre les mains du jeune conducteur s’il veut s’assurer des primes plus abordables à l’avenir. Pour cela, il faut accumuler des bonus (c’est-à-dire pas de sinistre responsable). Le bon motard gagne environ 5% sur sa prime pour chaque année passée sans sinistre.


Différentes options pour assurer sa moto :

Assurance spécialement dédiée aux motos anciennes
Assurer sa moto quand on est un jeune motard
Assurer sa moto pas chère quand on est jeune conducteur
Sélection d’assurances moto dédiées aux jeunes permis
Assurer une moto sportive quand on est jeune conducteur
Conseils pour assurer sa moto pour les jeunes conducteurs
Conseils pour assurer une moto quand on est jeune permis


Photo par Stròlic Furlàn – Davide Gabino (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *